La cuisine scandinave a le vent en poupe

La cuisine nordique ou « scandinave » a le vent en poupe…

Après le succès du chef René Redzepi et son restaurant Noma, on découvre peu à peu cette cuisine jusque-là méconnue et ces chefs qui font désormais la une des plus grands magazines.


Souvent diététique, saine, simple et de saison, cette cuisine séduit peu à peu en dehors de ses frontières et se décline sur nos tables à l’infini :
* saumon mariné, pain d’épices, confiture d’airelles et boulettes de viande séduisent petits et grands !

Du coup, le saumon gravlax (nom suédois du saumon mariné) est servi à toutes les sauces…
La recette de base est pourtant immuable :
- du saumon extra frais (et de bonne qualité), du gros sel gris, du sucre, du poivre blanc concassé, de l’aneth et puis du temps (2 à 3 jours au frais à mariner !)
L’intérêt n’est pas que gustatif : ce produit apporte des protéines complètes qui regorgent de vitamines et de minéraux…
Marinée mi-cuit, mi-crue, sa chair fournit une généreuse part de gras et d’oméga-3 aux multiples bienfaits.

La cuisine scandinave recèle bien des trésors diététiques, elle est riche en :

- Poissons de mer, fruits de mer et poissons d’eau douce (saumon, hareng, églefin, maquereau, crevette, crabe et brochet ou sandre)
- Viandes sauvages (élan, renne et biche)
- Viande de porc bouillie
- Céréales (avoine, froment et seigle)
- Produits laitiers fermentés (Kefir et filmjölk)
- Baies sauvages (myrtilles, framboises, mûres polaires)
- Champignons (chanterelles, cèpes et trompettes de la mort)
- Légumes racines (topinambour, panais, chou rave et betterave)
Et légumes lactofermentés (carotte, radis noir, chou)

Elle a tout juste en ce qui concerne la saisonnalité des produits et l’équilibre des plats…

L’assiette idéale est composée :
D’une part de protéines
D’une part de légumes frais
De céréales, de riz ou de pommes de terre
De baies sauvages ou de condiments lactofermentés.

Un exemple de plat traditionnel, de saison, diététique (et à la mode) :
Fläsklägg med Rotmos qui est un jarret de porc bouilli à la purée de légumes racines (pommes de terre, carottes et rutabaga)…

Cuisine du marché, cuisine de ménagère… en Suède, la tradition veut que l’on déguste ces plats au quotidien mais également pour les grandes occasions :
La cuisine du quotidien ou traditionnelle en Suède s’appelle « Husmanskost », elle est inscrite dans le cœur de ses habitants dès leur plus jeune âge…

Si l’on demande à un petit Français ce qu’il aime le plus dans la cuisine de sa mère, il répondra sûrement :
des pâtes, des frites et du steak haché

En Suède, un enfant vous répondra :
« Kôttbullar med potatis mos och lingon  » (des boulettes de bœuf accompagnées de purée de pommes de terre et de confiture d’airelles)

La tradition culinaire a du bon en Scandinavie, ajoutez à cela une hygiène de vie proche de la nature, beaucoup de marche au grand air et vous avez là un art de vivre à adopter de toute urgence…

A lire :La cuisine scandinave de Trina


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>